AAA – Ressources pédagogiques et professionnalisation dans les formations à la communication

Appel à articles

Revue Communication & Professionnalisation, n°14

Ce dossier de Communication & Professionnalisation interroge les usages des ressources pédagogiques au service de la professionnalisation dans les formations à la communication. Il vise à poursuivre la réflexion, initiée par les membres du RESIPROC, sur le processus de professionnalisation des contenus, méthodes et modes d’organisation, en portant une attention particulière aux stratégies des enseignants et responsables des formations. Il s’agit en particulier d’examiner les ambitions, objectifs et attendus correspondant à la prétention professionnalisante des stratégies pédagogiques propres aux enseignements de communication. Par « enseignements de communication », nous entendons non seulement les enseignements destinés à former des professionnels du secteur mais aussi ceux qui visent à transmettre des compétences « communicationnelles » considérées comme nécessaires à l’insertion professionnelle des étudiants dans d’autres domaines de spécialités.

CALENDRIER ET CONSIGNES AUX AUTEURS

  • Publication de l’appel : début octobre
  • Remise des propositions : 19 novembre 2021
  • Retour aux auteurs : 17 décembre 2021
  • Texte complet réceptionné : 4 mars 2022
  • Remise texte final : 29 avril 2022
  • Publication : juin 2022

L’UCLouvain recherche un·e académique à temps plein en Sciences de la Communication

L’UCLouvain recherche un·e académique à temps plein en Sciences de la Communication. Le ou la titulaire assurera ses enseignements principalement dans le domaine de la communication des organisations et en méthodologie de la recherche en sciences de la communication au sein du programme de Master en communication, ainsi que du Bachelier en information et communication. Une partie des activités sera presté, le cas échéant, sur le site de Mons ou en horaire décalé. La ou le titulaire du poste développera ses activités de recherche en communication organisationnelle.

[Appel à articles] L’intervention en organisation : quels enjeux pour la communication organisationnelle ?

Deux membres du RESIPROC, Patrice DE LA BROISE (Université de Lille, GERiiCO) et François LAMBOTTE (UCL-Mons, LASCO) lancent cet appel à articles pour la revue Communication et organisation.

« L’objectif de ce numéro de Communication & Organisation est d’ouvrir le débat sur les modes d’intervention en communication organisationnelle et ce qu’ils produisent comme effets sur la production du savoir scientifique, sur la posture du chercheur, sur la manière dont les sciences de l’information et de la communication peuvent prétendre « intervenir » dans les organisations sans se départir de la perspective critique comme condition d’accomplissement de la recherche en communication organisationnelle. »

Lancement de LA COMMUNICATION DE CRISE À L’ÈRE DU NUMÉRIQUE. Stratégies, processus et pratiques

Ivan Ivanov, professeur agrégé au Département de communication de l’Université d’Ottawa et membre du RESIPROC lance un nouvel ouvrage sur la communication de crise à l’ère du numérique.

« Cet ouvrage est le fruit de travaux de recherche menés depuis plus de 10 ans dans le domaine des relations publiques et de la communication organisationnelle. Il présente les grands concepts qui irriguent le champ de la communication de crise à l’ère du numérique et illustre les meilleures stratégies et pratiques développées et appliquées tant en Amérique du Nord et en Europe que dans le reste du monde. Il a pour ambition d’offrir aux étudiants, aux professionnels de la communication et à la communauté scientifique un état des connaissances théoriques et pratiques dans un contexte marqué par l’émergence de crises locales et planétaires atypiques et durables. Deux entrevues issues d’un projet de recherche (programme Savoir du Conseil de recherches en sciences humaines [CRSH]) sur l’évolution des pratiques de communication numérique – avec Santé publique Ottawa et le gouvernement ouvert du Canada – ainsi que le récit de l’expérience de la directrice de la communication de crise de la Gendarmerie royale du Canada y sont également présentés.

L’usage des plateformes numériques et des médias sociaux à des fins de communication de crise occupe une place centrale dans cet ouvrage et en constitue le fil rouge grâce à l’analyse d’exemples tirés de l’actualité. Les théories et les concepts abordés sont systématiquement appliqués et illustrés à travers des études de cas. »

Communication & Professionnalisation maintenant reconnue comme revue qualifiante en Sciences de l’information et de la communication (SIC) (CNU 71)

Nous avons le plaisir de vous informer que la revue Communication & Professionnalisation est reprise dans la liste des revues scientifiques reconnues du domaine Sciences de l’information et de la communication (SIC) (CNU 71).

Ainsi, la Société Française des Sciences de l’Information & de la Communication (SFSIC), la Conférence permanente des directrices et directeurs d’unités de recherche en sciences de l’information et de la communication (CPdirsic) et la 71e section du Conseil national des universités (CNU 71) reconnaissent que Communication & Professionnalisation contribue à la qualification, au recrutement, à l’avancement des candidat et candidates de la discipline de même qu’à la connaissance du champ et une visibilité à l’intérieur de celui-ci.

Cette étape importante est le fruit d’un travail conséquent auquel ont largement contribué auteurs et autrices, rédactrices et rédacteurs invités de même que les évaluateurs.

Publication du no 12 (2021): Genre et Communication : quels enjeux pour les pratiques professionnelles en communication ?

Lancement du no 12 de Communication et professionnalisation

Genre et Communication : quels enjeux pour les pratiques professionnelles en communication ?

Le genre n’est encore que rarement objet ou prisme de recherche quand la communication est étudiée sous l’angle de la professionnalisation de ses pratiques et de ses praticiennes et praticiens. Ce, alors même qu’il a été documenté que les études de communication sont généralement plébiscitées par les femmes et que certains secteurs professionnels, comme celui des relations publiques, sont parfois qualifiés de « secteur genré ». Le dossier proposé dans ce numéro de Communication & Professionnalisation explore et analyse la professionnalisation de la communication au prisme du genre. Il ouvre ainsi un espace de discussion et de réflexion pour mieux saisir à la fois la problématique du genre en organisation mais également comment le genre participe aux modalités des pratiques professionnelles en information-communication.

Les éditrices

Valérie Lépine, Professeure des universités en Sciences de l’Information – Communication à l’ITIC, Université Paul Valéry Montpellier 3, France

Josianne Millette, Professeure agrégée  au Département d’information et de communication de l’Université Laval, Québec

Sandrine Roginsky, Professeure à l’École de communication de  l’Université catholique de Louvain (Belgique) et directrice du LASCO

Le RESIPROC signe une déclaration internationale pour engager la communication dans un monde plus sain, viable, meilleur.

Le Réseau international sur la professionnalisation des communicateurs emboite le pas d’autres grandes associations et organismes internationaux dans la signature de la Déclaration internationale des membres de la communauté professionnelle et scientifique en communication pour un monde plus sain, viable, meilleur.

« Avec ses ravages sanitaires, sociaux, économiques, financiers, la pandémie du coronavirus qui frappe toutes les régions de la Terre depuis le début de l’année 2020 dépeint la plus grave crise que notre monde ait connu depuis le siècle dernier et plus particulièrement depuis la Seconde Guerre mondiale. Et la communication y est directement interpellée. […] Une déclaration internationale d’engagement aux valeurs humanistes est en route pour mobiliser cette solidarité et la partager à grande échelle.  La Déclaration internationale des membres de la communauté professionnelle et scientifique en communication pour un monde plus sain, viable, meilleur est un appel à cette solidarité engageante à travers le monde. En endossant la Déclaration, les spécialistes et scientifiques de cette communauté s’engagent publiquement à mettre leurs expertises communicationnelles à contribution dans l’accompagnement de nos sociétés dans cette transition nécessaire vers un monde plus sain, viable, meilleur ».

En signant cette déclaration, le RESIPROC poursuit sa volonté de contribuer à des communications et des professionnels des communications qui oeuvrent pour le bien commun.

Depuis plus de 10 ans déjà, le RESIPROC développe des réflexions et des applications concrètes dans le but d’ouvrir des espaces de dialogue et d’actions pour accompagner « nos sociétés dans cette transition nécessaire vers un monde plus sain, viable, meilleur ». Par ses colloques et publications réunissant de membres des communautés professionnelles et scientifiques, le RESIPROC a contribué à :

  • soulever les enjeux de formation des communicateurs et communicatrices;
  • soulever les défis éthiques de la professionnalisation en communication;
  • relever les changements importants dans le domaine de l’information et du journalisme et leurs influences sur la démocratie;
  • proposer des moyens d’allier recherche scientifique et pratiques professionnelles.

La professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques

Lancement du no 11 de Communication & Professionnalisation

Parmi les nouvelles données sur lesquelles travaillent les chercheurs figurent les commentaires numériques. Quelles qu’en soient les formes (visuelles, sonores ou textuelles), ces traces sont l’objet de nombreuses analyses dans différents champs disciplinaires. Commenter une information, un produit, un programme, est aujourd’hui une activité qui s’est largement intensifiée sur internet et la gestion des commentaires est devenue une préoccupation majeure pour nombre d’organisations, publiques ou privées, et ce, quel que soit le secteur économique concerné. Ce numéro souhaite explorer la professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques de l’organisation dans leur variété, leur complexité, d’une part en proposant une vision du commentaire compréhensive et profonde, et d’autre part en mettant en exergue les différents aspects de leur prise en charge par les community managers/social media managers et autres chargés de réseaux socionumériques.

Coordination du numéro :

Laurence Leveneur, Maîtresse de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Toulouse 1 Capitole/IUT de Rodez, Chercheuse associée à l’Institut National de l’Audiovisuel, IDETCOM, EA 785

Daniel Pélissier, Maître de Conférences en Sciences de gestion, Université Toulouse 1 Capitole/IUT de Rodez, IDETCOM, EA 785

Le monde « d’après » au prisme des communications organisationnelles

Appel à projets colloque Org&Co – Mai 2022 – Mons (Belgique)

Développer collectivement une recherche engagée à visée transformative

Résumé attendu pour le 15 février 2021

Date du colloque : 5 & 6 mai 2022

Comité d’organisation

Responsable : François Lambotte, Université catholique de Louvain

Andrea Catellani, Damien Renard, Sandrine Roginsky, Lea Amand, Kevin Carillon, Christel Christophe, Raul Nuevo Gasco, Déborah Horlait, Diana Jarnea, Ines Kalaï, Christelle Sukadi, Hugo Thirard.

Argumentaire

Il ne fait aucun doute désormais que les activités et les comportements humains ainsi que les modes d’organisations sociétales et économiques (production industrielle, agriculture et élevage intensifs, urbanisation, déforestation, braconnage, etc.) influencent les écosystèmes naturels et la biodiversité. Cette capacité de l’homme à modifier sensiblement l’évolution de la Planète aurait même ouvert l’ère de l’anthropocène. Certaines de ces interactions participent, entre autres, au changement climatique, à l’extinction d’espèces mais aussi, probablement, à la libération d’agents pathogènes potentiellement à l’origine d’épidémies voire de pandémies. Si l’humanité s’est depuis toujours confrontée aux maladies infectieuses, les vagues successives de confinement quasi-mondial induit par la pandémie Covid-19 semblent être à l’origine d’une prise de conscience et d’invitations à penser le monde « d’après ». Plusieurs prises de paroles, via les réseaux sociaux et/ou les médias traditionnels, d’anonymes et de personnages publics des milieux politiques, économiques, artistiques ou institutionnels, espèrent, aspirent ou en appellent à différents types de changements.

C’est dans ce contexte que le groupe d’études et de recherche sur les communications organisationnelles de la SFSIC, Org&Co, organise avec le LASCO (UCLouvain, Belgique) un colloque en mai 2022 à Mons (Belgique). Pour questionner le monde « d’après » proposent d’innover quant à des communications organisationnelles, les chercheurs investis la manière de « faire colloque ».

No 10 (2020): Influences croisées entre pratiques et recherches en communication des organisations

Lancement du numéro : « Influences croisées entre pratiques et recherches en communication des organisations »

Lancement du numéro 10 de Communication et professionnalisation

Influences croisées entre pratiques et recherches en communication des organisations

Communicateurs et chercheurs interagissent soit directement lors de rencontres, de collaborations, d’observations, d’interventions soit par la médiation de documents, d’organisations dédiées, de dispositifs de formation et de recherche ou encore d’événements. Complexes et riches, ces interactions peuvent être à l’origine de connaissances nouvelles mais également de potentiels écueils pour la science (réductionnisme, confusion avec la consultance, instrumentalisation, marchandisation, tentation économiste…). Au cœur d’enjeux scientifiques, conceptuels et pragmatiques majeurs, les phénomènes à l’œuvre se doivent donc d’être conscientisés et questionnés. Dans un contexte où milieux scientifiques et socio-professionnels sont plus que jamais incités à interagir, la compréhension des relations entre praticiens et chercheurs et de manière générique entre théorie et pratique, devient indispensable tant pour l’exercice quotidien de la recherche qu’à l’échelle stratégique du champ. Le présent numéro de la revue Communication & Professionnalisation se propose de réfléchir aux « influences croisées entre pratique et recherche ». Il est structuré en trois axes : le premier est dédié à la formation, le deuxième aux médiations entre communautés et le dernier aux interactions à l’œuvre lors de recherches.

Numéro piloté par

Laurent Morillon est professeur des universités en sciences de l’information et de la communication, Université des Antilles, LC2S (UMR 8053), France.

Marie-Eve Carignan est professeure agrégée au département de communication, Université de Sherbrooke, Canada.

Sylvie Parrini-Alemanno est professeure des universités en sciences de l’information et de la communication, CNAM Paris, Dicen IDF (EA 7339), France.