Archives du mot-clé communication

AAC – Le genre : quels enjeux pour la professionnalisation en communication?

Colloque international RESIPROC
Université du Québec à Montréal
Québec (Canada)
30-31 mai 2019

Remise des propositions de 5000 signes (2 pages) : 28 février 2019

uqam_logo logo-université_Laval logo

Logo3_nouveausfsic

 

 

On ne compte plus le nombre de guides et de chartes proposés par les services de communication des organisations et institutions publiques pour éviter les stéréotypes de genre dans la communication. Si les objectifs poursuivis sont identiques, les qualificatifs oscillent d’un guide à l’autre pour définir un objet qui leur est pourtant commun : stéréotype de genre, stéréotype de sexe ou sexisme, stéréotype homme/femme, etc. Définir le problème ne fait pas consensus, comme d’ailleurs ne fait pas consensus le type d’écriture à mobiliser pour prendre en compte la dimension genrée de la communication. Enjeu de communication, enjeu pour les communicateurs et communicatrices, la question du genre est donc centrale. Pour Bertini (2006, p. 121) d’ailleurs, « toute situation d’information et de communication se réfère implicitement au système de signification et d’interprétation que constitue le genre », tandis que Coulomb-Guilly (2009, §32) estime que « toute communication est par définition genrée ».

Lire la suite

Publicités

AAC : La communication européenne : vers un tournant agonistique ?

Plusieurs membres du RESIPROC participent à l’organisation du colloque «La communication européenne : vers un tournant agonistique ?», qui se tiendra les 30 et 31 mai 2018 IHECS – Bruxelles.

L’appel à article est prolongé jusqu’au 15 mars 2018. 

Ce second colloque PROTAGORAS se place, à l’instar du premier, à la croisée des disciplines : les sciences sociales et politiques ; les sciences de l’information et de la communication ; les sciences du langage. Il invite à se saisir de la tension consensus / dissensus qui est au cœur de la communication publique et politique européenne et de sa médiatisation. Trois niveaux d’analyse sont suggérés : le niveau linguistique/textuel ; le niveau sémiologique ; le niveau communicationnel et des pratiques.

 

Plus de détails : http://protagoras.ihecs.be/aac2_fr.html

Publication du livre «Vers davantage d’éthique en communication. Notions et outils pour mettre en oeuvre une communication responsable.»

Andrea Catellani, membre du RESIPROC, vient de publier en collaboration avec Eric Cobut et Christine Donjean, l’ouvrage Vers davantage d’éthique en communication. Notions et outils pour mettre en oeuvre une communication responsable.

Lire la suite

Mise en ligne du numéro thématique de la revue Communication (vol. 33/2) sur « Les publics imaginés et réels des professionnels d’internet »

Nous sommes heureux d’annoncer la mise en ligne du numéro thématique (volume 33/2) de la revue Communication, portant sur « Les publics imaginés et réels des professionnels d’internet ». Il est disponible en libre accès à l’adresse suivante : https://communication.revues.org/5692

Ce numéro est constitué d’1 présentation, de 15 articles, d’1 article hors thème, de 11 notes de recherche et de 43 notes de lecture.
Dans une cohérence d’ensemble, les quinze textes abordent des sujets intéressant directement les thématiques du RESIPROC :

  • La conversion de l’usager de Facebook en prescripteur pour ses pairs
  • Les publics en ligne imaginés par les professionnels de la politique
  • La perception des joueurs par les concepteurs de jeux vidéo
  • La mobilisation de la figure du blogueur dans une émission télévisée
  • Les imaginaires de la science 2.0 et la figure du chercheur qu’elle sous-tend
  • Le fake comme démarche d’inscription de l’internaute au sein du dispositif sociotechnique
  • La construction de l’opinion en ligne à travers le marketing délibératif
  • La relation d’autorité des journalistes envers leurs abonnés sur Twitter
  • La récupération des contributions d’internautes créatifs à travers des plateformes co-créatives
  • La construction d’une figure du spectateur-actant dans la conception d’un documentaire interactif
  • Les traces de préfiguration d’un lecteur dans la presse en ligne
  • L’héritage de la télématique dans les représentations de l’usager
  • Les figures du public mises de l’avant par les professionnels de l’e-réputation auprès des organisations
  • La mise au travail des clients à travers la notion de communauté de marque dans le secteur de la téléphonie mobile
  • Le passage de la figure du public à la figure du consommateur dans l’industrie des médias

Nous espérons que vous trouverez autant d’intérêt à leur lecture que nous avons éprouvé de plaisir à coordonner ce numéro.
Au plaisir d’échanger à cette occasion.
Pour les coordinateurs : Henri Assogba (Université Laval), Alexandre Coutant (Université du Québec à Montréal), Jean-Claude Domenget (Université de Franche-Comté) et Guillaume Latzko-Toth (Université Laval)