Archives pour la catégorie Communication et professionnalisation (Cahiers du RESIPROC)

AAA – Ressources pédagogiques et professionnalisation dans les formations à la communication

Appel à articles

Revue Communication & Professionnalisation, n°14

Ce dossier de Communication & Professionnalisation interroge les usages des ressources pédagogiques au service de la professionnalisation dans les formations à la communication. Il vise à poursuivre la réflexion, initiée par les membres du RESIPROC, sur le processus de professionnalisation des contenus, méthodes et modes d’organisation, en portant une attention particulière aux stratégies des enseignants et responsables des formations. Il s’agit en particulier d’examiner les ambitions, objectifs et attendus correspondant à la prétention professionnalisante des stratégies pédagogiques propres aux enseignements de communication. Par « enseignements de communication », nous entendons non seulement les enseignements destinés à former des professionnels du secteur mais aussi ceux qui visent à transmettre des compétences « communicationnelles » considérées comme nécessaires à l’insertion professionnelle des étudiants dans d’autres domaines de spécialités.

CALENDRIER ET CONSIGNES AUX AUTEURS

  • Publication de l’appel : début octobre
  • Remise des propositions : 19 novembre 2021
  • Retour aux auteurs : 17 décembre 2021
  • Texte complet réceptionné : 4 mars 2022
  • Remise texte final : 29 avril 2022
  • Publication : juin 2022

Communication & Professionnalisation maintenant reconnue comme revue qualifiante en Sciences de l’information et de la communication (SIC) (CNU 71)

Nous avons le plaisir de vous informer que la revue Communication & Professionnalisation est reprise dans la liste des revues scientifiques reconnues du domaine Sciences de l’information et de la communication (SIC) (CNU 71).

Ainsi, la Société Française des Sciences de l’Information & de la Communication (SFSIC), la Conférence permanente des directrices et directeurs d’unités de recherche en sciences de l’information et de la communication (CPdirsic) et la 71e section du Conseil national des universités (CNU 71) reconnaissent que Communication & Professionnalisation contribue à la qualification, au recrutement, à l’avancement des candidat et candidates de la discipline de même qu’à la connaissance du champ et une visibilité à l’intérieur de celui-ci.

Cette étape importante est le fruit d’un travail conséquent auquel ont largement contribué auteurs et autrices, rédactrices et rédacteurs invités de même que les évaluateurs.

Publication du no 12 (2021): Genre et Communication : quels enjeux pour les pratiques professionnelles en communication ?

Lancement du no 12 de Communication et professionnalisation

Genre et Communication : quels enjeux pour les pratiques professionnelles en communication ?

Le genre n’est encore que rarement objet ou prisme de recherche quand la communication est étudiée sous l’angle de la professionnalisation de ses pratiques et de ses praticiennes et praticiens. Ce, alors même qu’il a été documenté que les études de communication sont généralement plébiscitées par les femmes et que certains secteurs professionnels, comme celui des relations publiques, sont parfois qualifiés de « secteur genré ». Le dossier proposé dans ce numéro de Communication & Professionnalisation explore et analyse la professionnalisation de la communication au prisme du genre. Il ouvre ainsi un espace de discussion et de réflexion pour mieux saisir à la fois la problématique du genre en organisation mais également comment le genre participe aux modalités des pratiques professionnelles en information-communication.

Les éditrices

Valérie Lépine, Professeure des universités en Sciences de l’Information – Communication à l’ITIC, Université Paul Valéry Montpellier 3, France

Josianne Millette, Professeure agrégée  au Département d’information et de communication de l’Université Laval, Québec

Sandrine Roginsky, Professeure à l’École de communication de  l’Université catholique de Louvain (Belgique) et directrice du LASCO

La professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques

Lancement du no 11 de Communication & Professionnalisation

Parmi les nouvelles données sur lesquelles travaillent les chercheurs figurent les commentaires numériques. Quelles qu’en soient les formes (visuelles, sonores ou textuelles), ces traces sont l’objet de nombreuses analyses dans différents champs disciplinaires. Commenter une information, un produit, un programme, est aujourd’hui une activité qui s’est largement intensifiée sur internet et la gestion des commentaires est devenue une préoccupation majeure pour nombre d’organisations, publiques ou privées, et ce, quel que soit le secteur économique concerné. Ce numéro souhaite explorer la professionnalisation des pratiques autour des commentaires numériques de l’organisation dans leur variété, leur complexité, d’une part en proposant une vision du commentaire compréhensive et profonde, et d’autre part en mettant en exergue les différents aspects de leur prise en charge par les community managers/social media managers et autres chargés de réseaux socionumériques.

Coordination du numéro :

Laurence Leveneur, Maîtresse de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Toulouse 1 Capitole/IUT de Rodez, Chercheuse associée à l’Institut National de l’Audiovisuel, IDETCOM, EA 785

Daniel Pélissier, Maître de Conférences en Sciences de gestion, Université Toulouse 1 Capitole/IUT de Rodez, IDETCOM, EA 785

No 10 (2020): Influences croisées entre pratiques et recherches en communication des organisations

Lancement du numéro : « Influences croisées entre pratiques et recherches en communication des organisations »

Lancement du numéro 10 de Communication et professionnalisation

Influences croisées entre pratiques et recherches en communication des organisations

Communicateurs et chercheurs interagissent soit directement lors de rencontres, de collaborations, d’observations, d’interventions soit par la médiation de documents, d’organisations dédiées, de dispositifs de formation et de recherche ou encore d’événements. Complexes et riches, ces interactions peuvent être à l’origine de connaissances nouvelles mais également de potentiels écueils pour la science (réductionnisme, confusion avec la consultance, instrumentalisation, marchandisation, tentation économiste…). Au cœur d’enjeux scientifiques, conceptuels et pragmatiques majeurs, les phénomènes à l’œuvre se doivent donc d’être conscientisés et questionnés. Dans un contexte où milieux scientifiques et socio-professionnels sont plus que jamais incités à interagir, la compréhension des relations entre praticiens et chercheurs et de manière générique entre théorie et pratique, devient indispensable tant pour l’exercice quotidien de la recherche qu’à l’échelle stratégique du champ. Le présent numéro de la revue Communication & Professionnalisation se propose de réfléchir aux « influences croisées entre pratique et recherche ». Il est structuré en trois axes : le premier est dédié à la formation, le deuxième aux médiations entre communautés et le dernier aux interactions à l’œuvre lors de recherches.

Numéro piloté par

Laurent Morillon est professeur des universités en sciences de l’information et de la communication, Université des Antilles, LC2S (UMR 8053), France.

Marie-Eve Carignan est professeure agrégée au département de communication, Université de Sherbrooke, Canada.

Sylvie Parrini-Alemanno est professeure des universités en sciences de l’information et de la communication, CNAM Paris, Dicen IDF (EA 7339), France.

Mesurer la communication ?

Lancement du numéro 9 de Communication & Professionnalisation

Communication et Professionnalisation n°9 : Mesurer la communication ?

Les métiers de la communication ne cessent de se diversifier et de se recomposer sous l’effet d’une technicisation croissante. Qu’il s’agisse de publicité, de relations presse ou publiques, de communication marketing ou managériale, ces activités apparaissent de plus en plus équipées numériquement. Les outils mobilisés sont le support d’un ensemble de pratiques de mesure de l’activité en ligne des internautes. Ils accompagnent l’injonction à rendre des comptes en termes de performance et de retour sur investissement imposée à la fonction communication. Ce numéro thématique entend ainsi explorer les relations existantes entre mesures numériques et processus de professionnalisation des communicateurs. Ce numéro est structuré autour de deux axes : le premier s’intéresse à la mesure comme forme de rationalité, en interrogeant les liens qu’entretiennent mesure et évaluation de la communication ; le second porte davantage sur les effets performatifs des mesures et cherche à comprendre ce que celles-ci font exister et contribuent à former (et donc ce qu’elles donnent à voir sur ce qui compte en matière de communication).

Les éditeurs/éditrices

Nicolas Peirot est A.T.E.R. à l’Université de Bourgogne Franche-Comté et membre du laboratoire CIMEOS (« Communications, Médiations, Organisations, Savoirs »).

Sandrine Roginsky est professeure de communication à l’UCLouvain et directrice du LASCO, le laboratoire d’analyse des systèmes de communication des organisations.

Avant-propos

Dossier

#évaluation #légitimité #rationalisation #critique #efficacité #métriques

#DeRosières #Jouët #Lépine #Tixier, etc.

AAA – Le genre : quels enjeux pour la professionnalisation en communication ?

Communication et professionnalisation no 12

Appel à articles sur « le genre : quels enjeux pour la professionnalisation en communication ? »

  • Remise d’une proposition de 2 pages: DÉLAI ALLONGÉ AU 26 MARS 2020
  • Remise du texte complet: 27 juin 2020

Coordination du dossier: 

  • Valérie Lépine, Univ Montpellier3, CERIC-LERASS
  • Josianne Millette, Université Laval, LabCMO
  • Sandrine Roginsky, UCLouvain, Lasco
Lire la suite

Croisements, atypies et émergences dans les métiers du journalisme et de l’information

Pré-lancement du numéro 8 de Communication & Professionnalisation

Les métiers de l’information et du journalisme, pourtant sous l’égide d’une forte déontique et d’institutions en apparence plus stabilisées, sont soumis à des vecteurs d’atypies qui bousculent les parcours de professionnalisation. D’abord dans les mou­vements intra-organisationnels qui obligent parfois les professionnels de l’informa­tion à endosser des fonctions managériales voire marketing, mais également sous la force des modèles économiques en pleine crise, qui appellent une nouvelle employabi­lité des journalistes. Ces tensions génèrent diverses dynamiques d’hybridations : journaliste-relationniste, journaliste-producteur de contenu, communicateurs poli­tiques. Faisant suite au numéro Trajectoires professionnelles en communication : atypies, hybridités et temporalités (n° 7, 2018), ce numéro met en lumière les atypies et croisements spécifiques animant le secteur de l’information-communication.

Directions du numéros :

  • Dany Baillargeon (Université de Sherbrooke, Canada)
  • Alexandre Coutant (Université du Québec à Montréal, Canada)

Lire la suite