Archives du mot-clé équité

Journée d’études recherche-secteur professionnel : La professionnalisation en communication au prisme du genre, de la diversité et de l’inclusion

Journée d’études
La professionnalisation en communication au prisme du genre, de la diversité et de l’inclusion

Mardi 8 novembre 2022 (en ligne)
Réception des propositions : 30 septembre 2022

Depuis une décennie, des mouvements sociaux importants ont porté dans l’espace public les enjeux de « la diversité », fût-elle culturelle, de genre, identitaire ou nationale, corporelle, neurologique, sexuelle, ou intersectionnelle. L’intensification des flux migratoires, les dénonciations de racisme, d’âgisme ou de sexisme systémiques, la mondialisation de la main-d’oeuvre et la course aux talents sont autant de dynamiques socioéconomiques et socioculturelles qui ont mené les sociétés et les organisations à se saisir de « la diversité », voire à tenter de la gérer (Garner-Moyer, 2006).  Bien qu’elle fasse « référence aux différences entre les individus sur n’importe quel attribut qui peuvent conduire à la perception qu’une autre personne est différente » (van Knippenberg et al., 2004. ), cette diversité pose des défis sur le plan épistémique – quelle diversité? – mais également éthiques – quelles normes? pour quelles finalités? 

Lire la suite

AAC – Le genre : quels enjeux pour la professionnalisation en communication?

Colloque international RESIPROC
Université du Québec à Montréal
Québec (Canada)
30-31 mai 2019

Nouvelle date de remise des propositions de 5000 signes (2 pages) : 15 mars 2019

uqam_logo logo-université_Laval logo

Logo3_nouveausfsic

 

 

On ne compte plus le nombre de guides et de chartes proposés par les services de communication des organisations et institutions publiques pour éviter les stéréotypes de genre dans la communication. Si les objectifs poursuivis sont identiques, les qualificatifs oscillent d’un guide à l’autre pour définir un objet qui leur est pourtant commun : stéréotype de genre, stéréotype de sexe ou sexisme, stéréotype homme/femme, etc. Définir le problème ne fait pas consensus, comme d’ailleurs ne fait pas consensus le type d’écriture à mobiliser pour prendre en compte la dimension genrée de la communication. Enjeu de communication, enjeu pour les communicateurs et communicatrices, la question du genre est donc centrale. Pour Bertini (2006, p. 121) d’ailleurs, « toute situation d’information et de communication se réfère implicitement au système de signification et d’interprétation que constitue le genre », tandis que Coulomb-Guilly (2009, §32) estime que « toute communication est par définition genrée ».

Lire la suite